Poésie


L'Euro



Le Franc est mort, vive le Franc.
Comme le dit une chanson connue de Michel Sardou,
Ne m'appelez plus Franc(e),
Mais attention aux zéros.
Et comme nous ne sommes pas des Héros
Nous pouvons bel et bien
Nous noyer dans le flot
De toutes ces pièces qui brillent
Et hélas ne sont pas d'or.
Et aussi que de centimes
Qui au début nous dépriment,
Sont aussi difficiles à repérer.
Parfois, ça nous donne aussi la nausée
Car il nous faut les compter et recompter.
Mais soyons de bons citoyens
Pour devenir de bons Européens.
Car si nous voulons la paix,
Cela commence par le commerce dans la monnaie.
Et pour terminer, vive la vie en Europe.


André Lagoutte
Février 2002


< Article précédent : Etat Civil 2001

Retour au menu Bulletins Municipaux
Retour à la page d'accueil


Ecrivez-nous