Agglomération du Grand Besançon :
Transports collectifs




Après une année d'existence, la nouvelle Communauté d'Agglomération a étudié une fusion des réseaux de transports en commun que nous connaissons tous : le T.G.B. pour les communes périphériques et la C.T.B. pour la ville.

Dès septembre 2001, les tarifications ont évolué tandis que les circuits et les horaires sont restés inchangés.
À partir de septembre 2002, la fusion des deux réseaux prendra effet pour les usagers.
Cette première réforme, encore transitoire, consistera à créer des « pôles d'échanges » aux portes de la ville : parking relais gardés pour les voitures des usagers de la périphérie et gare routière pour les bus qui convergent vers ces pôles.
Notre secteur ouest sera concerné par le pôle de Micropolis, en service dès le mois de septembre.
À ce jour, la solution de desserte du village n'est pas encore fixée car plusieurs options restent à l'étude :

1°) une ligne de « périphérie » relierait l'arrêt de bus du stade au pôle Micropolis.
2°) une ligne urbaine actuelle serait prolongée jusqu'au village, sans transfert à Micropolis, avec une fréquence d'environ un bus par heure.
Chacun aura parfaitement compris que l'option n°2 présente des avantages évidents sachant qu'elle imposera des aménagements adaptés : création d'arrêt de bus protégés, aménagement d'un terminus,...
3°) une dernière option, transitoire, consisterait à imaginer une formule mixte avec passage d'une ligne urbaine jusqu'au rond-point du cimetière et d'une ligne de périphérie transitoire qui desservirait l'arrêt du stade et Rancenay.

La concertation s'engage actuellement au niveau des instances de l'Agglomération afin que notre commune, limitrophe de la ville, bénéficie dorénavant de la même qualité de service que les quartiers du Saint-Laurent, de Superfos ou de Velotte.
Si l'intercommunalité est aujourd'hui réalité dans les textes, elle doit se concrétiser pour chaque citoyen au titre d'aménagements cohérents et source de progrès pour tous.
Cette première réforme annoncera d'autres évolutions ultérieures, différées dans le temps, en l'attente du financement et des réalisations d'infrastructures nouvelles qui restent à étudier.

< Article précédent : Collecte des déchets

Retour au menu Bulletins Municipaux
Retour à la page d'accueil


Ecrivez-nous