Edito
Civisme et progrès

S'il n'est pas toujours aisé de faire aboutir un projet communal complexe sans la collaboration des riverains, nous sommes heureux de constater, depuis plusieurs mois, un changement de comportement qui ouvre la place au progrès pour le village.

Chacun admet que les différents travaux sont entrepris dans le but d'améliorer le cadre de vie de l'ensemble des habitants. La plupart des personnes concernées considèrent maintenant les propositions ou les demandes faites par la commune de façon plus constructive. Cela permet d'avancer plus rapidement, en évitant à tous bien des soucis.

A titre d'exemple récent, citons le projet de réalisation de la rue des Gigoulettes, inscrit au POS depuis 25 ans, qui va pouvoir déboucher grâce à l'accord amiable signé par tous les propriétaires concernés autorisant la cession à titre gratuit des terrains nécessaires à l'opération.

Des collaborations similaires vont permettre l'élargissement de la rue des Tripetards, la réalisation du futur rond-point du Cerisier ou le nouveau chemin piétonnier entre le stade et la place de la Mairie.

Rappelons ici, que pour tout projet décidé dans l'intérêt général, la municipalité a toujours à coeur d'obtenir avec les particuliers concernés un accord équitable pour les deux parties.

Pourquoi cette attitude constructive et responsable ne deviendrait-elle pas naturelle, puisque chacun peut en apprécier les bienfaits ?
 
 

Le Maire
Jean-Pierre TAILLARD
 

Article suivant : Collecteur d'eau rue des Artisans 


Retour au menu Bulletins Municipaux
Retour à la page d'accueil


Ecrivez-nous